Eric Mercier - Auteur Photographe

Propulsé par la dotation professionnelle Kodak, Eric a parcouru depuis un long chemin l'amenant à exposer au Brésil, au Pérou, en Slovaquie et à l'Unesco à Paris.

Auteur de reportages sur le Blues à New York City et en Europe, sur les Q'Eros et les Afro-Péruviens au Pérou ou sur les Wounans au Panama, il a également donné une soixantaine de conférences sur les "Pierres précieuses" et "Les Q'Eros, les derniers incas".

Après avoir longtemps produit les visuels des guides "Les 400 lieux branchés de..." pour le Nouvel Obs, il est maintenant retiré au Mexique pour conjuguer la photo et l'univers internet avec la qualité de vie sur place.

Participation aux ouvrages collectifs :

- "A la poursuite des Pierres Précieuses" de Patrick Voillot Ed Privat 2002

- "Pierres Précieuses, terres d'aventure" de Patrick Voillot Ed Hermé 2004

Les tirages proposés sont limités à 9 exemplaires mis en vente + 3 épreuves d'artistes (A. P.).

Les supports argentiques couleurs sont tirés par Pascal Saurin chez Central/Dupon.

Les supports argentiques Noir & Blanc sont tirés par Jean-Paul Loria.

Arno V. - Globe Trotteur

La photographie est venue à Arno comme la conséquence d'un but beaucoup plus essentiel à ses yeux : Le voyage "à la poursuite" des groupes de musique. Autant dire une véritable raison d'être. Le bilan interpelle ou impressionne, c'est selon.

217 concerts en presque 30 ans - chiffre en perpétuel accroissement -, dont 56 pour Depeche Mode, 13 pour The Prodigy ou encore 8 pour Kraftwerk pour ne citer que le trio de tête !

Cela donne des clichés de groupes, certes, mais aussi des clichés de voyages qui nous emmènent tour à tour à Londres, New York, Gand, Dusseldorf, Sheffield, Cincinatti, Manchester, San Sebastian, Milan ou Indianapolis...

Le matériel est simple, actuel - vous avez dit "geek" ? - mais c'est sa vision des choses et sa communion avec la musique qui nous intéressent ici.

Les tirages proposés sont limités à 29 exemplaires mis en vente + 2 épreuves d'artistes (A. P.).

Tirés par l'atelier, ils répondent aux spécifications de la Digigraphie avec l'utilisation de papiers Canson ou Hahnemuhle labellisés, associés à une Epson 3800 et ses encres UltraChrome K3.

bjan - Baronne Steel

Issue d'une formation de graphiste, bjan est une créatrice hors pair, insatisfaite chronique de sa production ; pour elle, un travail n'est jamais fini et peut être augmenté et amélioré à l'infini.

Ses destinations photographiques reflètent sa personnalité et ses centres d'intérêts : De la friche industrielle au centres villes désertés ; de l'Islande à Berlin, entre absence et cohue, au rythme d'une musique électronique répétitive.

D'abord à l'oeuvre dans l'univers de la PLV, elle a depuis développé une offre de création de logos, de chartes graphiques et de sites internet, avant d'être appelée à la reprise en main de l'ensemble du graphisme et de la mise en image de la ligne éditoriale d'un site institutionnel.

Autant d'expériences qui nourissent chaque jour son imaginaire et invitent à l'évasion et aux voyages pour engranger des idées issues de ses rencontres.

Les tirages proposés sont limités à 29 exemplaires mis en vente + 2 épreuves d'artistes (A. P.).

Tirés par l'atelier, ils répondent aux spécifications de la Digigraphie avec l'utilisation de papiers Canson ou Hahnemuhle labellisés, associés à une Epson 3800 et ses encres UltraChrome K3.

Falaes - Escrimeur photographique

Falaes s'en est reparti dans son Allemagne natale.

Entre temps, ce jeune et prometteur scientifique aura su apporter sa pierre à l'édifice d'un fameux centre de recherche aérospatial francilien.

Grand voyageur intellectuel autant que physique - j'en connais peu qui font des aller-retours France - Allemagne à vélo -, Falaes aime la découverte des contrées lointaines, des panoramas d'altitude et des destinations confidentielles.

La série confiée ici relève autant du graphisme que de l'abstraction. Combien de personnes sont convaincues qu'il s'agit d'une technique à l'encre de chine et qui n'envisagent pas le moins du monde la pratique photographique raisonnée, calculée, maîtrisée. C'est d'ailleurs pour cette raison que chaque visuel est proposé dans une version "film au trait" et dans une version qui laisse monter la densité d'un ciel rassurant, pour humaniser cette nature à l'assaut d'un simple filet de protection.

Les tirages proposés sont limités à 29 exemplaires mis en vente + 2 épreuves d'artistes (A. P.).

Tirés par l'atelier, ils répondent aux spécifications de la Digigraphie avec l'utilisation de papiers Canson ou Hahnemuhle labellisés, associés à une Epson 3800 et ses encres UltraChrome K3.

Damien C. - Succursale asiatique

Le plus étonnant, c'est que Damien réside toujours en France ! Pourtant son être tout entier est tourné vers l'asie ; vers une culture, un mode de vie et des traditions loin de notre environnement.

Quel est l'événement déclencheur ? Peu importe, sa passion lui a permis d'apprendre le chinois avec plus de facilité qu'avec la méthode Assimil. Depuis, son travail parisien ne sert que la justification du prochain voyage, du prochain décollage pour plusieurs heures de vol qui l'amèneront enfin auprès d'une civilisation qui lui parle plus que celle qui l'a vu naître. Son quotidien dans le dessin technique au service des dépôts de brevets demande la rigueur et la précision que lui offre naturellement la société asiatique.

Sa pratique photographique joue de l'accumulation, mais on constate un rapport à l'humain croissant au fur et à mesure de sa pratique de la langue. La récurrence de certaines scènes constitue rapidement un catalogue singulier qui joue beaucoup de l'absence à l'endroit ou la surpopulation n'est pas une vue de l'esprit.

Les tirages proposés sont limités à 29 exemplaires mis en vente + 2 épreuves d'artistes (A. P.).

Tirés par l'atelier, ils répondent aux spécifications de la Digigraphie avec l'utilisation de papiers Canson ou Hahnemuhle labellisés, associés à une Epson 3800 et ses encres UltraChrome K3.

Hoang Mei - Calligraphe

Seule artiste non photographe représentée par l'atelier, Hoang a l'énorme avantage de rejoindre une certaine idée cultivée et revendiquée par l'atelier : L'oeuvre unique !

Dans l'esprit, ses créations rejoignent le caractère précieux du Polaroïd.

Les motifs qu'elle aime travailler comme les taureaux, les poissons ou les cerisiers en fleurs se mêlent à son histoire, à ses origines et à la transmission de son savoir qu'elle est maintenant prête à faire.

Il est intéressant d'apprendre que les miniatures sont les plus difficiles et laborieuses à obtenir car le geste doit être sans cesse contenu, au lieu d'être ample et lâche sur un grand format de papier. Du coup, la difficulté à obtenir une belle calligraphie de petite taille rend celle-ci plus coûteuse qu'un beau format, ce qui va à l'encontre des habitudes de la photographie.

Son travail allie finesse, sensibilité et sobriété, dans différentes approches et différents styles qui sont autant de facettes de sa personnalité.

Les oeuvres proposées sont des créations uniques.

Réalisées sur papier de riz traditionnel ou sur papier d'art, elles sont de différents formats, mais leur présentation s'attache à rejoindre les formats habituels de cadres photographiques.

​© 2016-2020 par Obcd Visuel. Créé avec Wix.com

© Philippe Cicchero ;-)
  • Facebook Clean
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now